Télévision numérique terrestre le CSA veille sur les nouvelles chaînes de la TNT - 29 septembre 2006 - 12:11 (Par Etienne Jean de la Perle)


Télévision numérique terrestre le CSA veille sur les nouvelles chaînes de la TNT

Après le lancement de la télévision numérique terrestre (TNT) le 31 mars 2005, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a mené une première enquête pour déterminer dans quelle mesure les nouvelles chaînes respectaient leurs obligations. Si aucune chaîne ne répond parfaitement aux exigences du CSA, le rapport épingle différemment les nouvelles chaînes.

Le Conseil a examiné, le 18 juillet 2006, le bilan de l'activité des chaînes privées gratuites de la télévision numérique terrestre (TNT) pour l'année 2005, à l'exception des chaînes TF1 et M6 qui feront l'objet d'un bilan individuel. Ce bilan porte donc sur les chaînes Direct 8, W9, NT1, NRJ 12 et TMC, dont la diffusion TNT a commencé le 31 mars 2005, et sur les chaînes Europe 2 TV, BFM TV, I-Télé et Gulli, lancées à partir de l'automne de la même année.

Le premier bilan des chaînes privées gratuites de la télévision numérique terrestre (TNT) porte sur l'année 2005, ce qui correspond à neuf mois d'activité pour les chaînes Direct 8, NT1 et NRJ 12, qui ont été diffusées à partir du 31 mars, et entre un mois et demi et deux mois et demi d'activité pour les chaînes Europe 2 TV, BFM TV, I-Télé et Gulli, lancées en octobre et novembre 2005. En ce qui concerne les chaînes TMC et W9, qui existaient avant d'être diffusées en télévision numérique terrestre (TNT) à partir du 31 mars 2005, le Conseil a examiné le bilan de leur activité sur l'ensemble de l'année 2005.

Quatre des neuf chaînes étudiées, TMC, Direct 8, Gulli et I-Télé, ont proposé en 2005 « une programmation conforme aux engagements souscrits et ont respecté les obligations quantitatives et qualitatives fixées par leur convention » précise le CSA.

Lors de sa migration vers le réseau numérique hertzien, TMC a maintenu sa politique éditoriale antérieure. L'offre de programmes s'articule essentiellement autour de trois genres qui, à eux seuls, représentent plus de 80 % de sa grille : les fictions, les documentaires et les programmes de téléachat. TMC privilégie les programmes de fiction toutes catégories confondues (séries, films et téléfilms), qui représentent 55 % de son offre. Les séries sont particulièrement nombreuses. Cette offre est par ailleurs caractérisée par son ancienneté, 55 % des séries diffusées ayant plus de 28 ans.

TMC assure également une large couverture aux événements sportifs et culturels de la région Sud et de la principauté de Monaco. Minoritaire en volume, cette offre de programmes témoigne néanmoins de la volonté de la chaîne de valoriser un patrimoine culturel de proximité et de promouvoir la région monégasque.

La chaîne Direct 8 est restée dans la ligne de la programmation présentée dans son dossier de candidature. Bien qu'elle ait procédé à quelques réajustements et revu certaines de ses ambitions à la baisse (l'événementiel, qui devait être une de ses priorités, a rapidement décliné en volume), son programme constitue une alternative à l'offre traditionnelle, tant dans sa forme (le direct), ses thématiques (environnement, sciences), que dans sa programmation (émissions culturelles en journée). En diffusant des films anciens l'après-midi (déplacés depuis 2006 en seconde partie de soirée), dont certains en version originale, Direct 8 propose une offre cinématographique complémentaire à celle des chaînes historiques. Cependant la chaîne, qui privilégie les émissions en studio, n'exploite pas toutes les possibilités du direct.

En 2005, la chaîne Gulli n'a diffusé qu'à peine plus de six semaines. Sur cette courte période, elle a apporté une offre supplémentaire de programmes destinés à la jeunesse (avec 66 % de sa programmation composés de dessins animés) et répondu ainsi à l'attente des parents désireux de disposer d'une chaîne dont l'intégralité de la programmation pouvait être regardée par des enfants. Gulli a également diffusé une émission s'adressant spécifiquement aux parents et aux éducateurs. On note cependant une faiblesse sur les programmes dits de découverte.

La diffusion effective de I-Télé par voie hertzienne terrestre en mode numérique date du 14 octobre 2005. Avant cette date, la chaîne était soumise à une convention "câble et satellite" et a remis un rapport annuel à ce titre. Sa grille de programmation est restée fidèle en 2005 à celle de l'année précédente avec, notamment, un journal complet de 15 minutes toutes les demi-heures.

La programmation des autres chaînes, W9, NT1, Europe 2 TV, BFM TV et NRJ 12, appelle certaines observations, précise le CSA dans son bilan 2005.

Ainsi, la chaîne W9 respecte la part de programmes musicaux fixée par sa convention, puisque sur l'ensemble de la journée, celle-ci s'établit à un niveau élevé (72,4 %). W9 est par ailleurs une des seules chaînes de la TNT à avoir lancé une émission de variétés en première partie de soirée.

La chaîne NT1 s'identifie clairement dans le paysage des nouvelles chaînes de la TNT comme une chaîne généraliste. Elle propose notamment une programmation importante de fiction télévisuelle et cinématographique en première partie de soirée et se donne ainsi régulièrement les moyens de constituer une véritable offre de fiction complémentaire de celle des chaînes historiques. La chaîne est également parvenue à instaurer des rendez-vous hebdomadaires de divertissements et de magazines. Cependant, le Conseil a écrit à NT1 le 24 janvier 2006 pour attirer son attention sur le respect nécessaire de deux de ses engagements conventionnels : l'offre de programmes d'information et de divertissements familiaux. Malgré les remarques du Conseil, ces deux genres, qui participent du caractère généraliste d'une chaîne, sont encore sous-représentés.

Si sa programmation de la chaîne NRJ 12 est, conformément à sa convention, essentiellement consacrée au divertissement (74,7 % du temps total de diffusion), cette programmation ne remplit pas l'objectif de diversité défini par sa convention. En effet, parmi les programmes de divertissement, les vidéomusiques, qui représentent 74 % de la programmation de la chaîne, constituent la quasi-totalité de l'offre. Le Conseil avait attiré l'attention de la chaîne, le 24 janvier 2006, sur la nécessité de diversifier sa programmation afin de la mettre en conformité avec sa convention. Le lancement de nouvelles émissions entre la fin de l'année 2005 et le début de l'année 2006 n'a apporté que quelques modifications dans une programmation qui reste principalement constituée de vidéomusiques.

La chaîne respecte Europe 2 TV l'ensemble de ses obligations quantitatives de chaîne musicale, et notamment l'exigence de diffuser 75 % de programmes musicaux, avec 76,6 %.

Si BFM TV est indéniablement une chaîne d'information, la spécificité économique de l'éditeur, mise en avant dans sa convention, demeure assez floue. L'absence des nombreux magazines à dominante économique et financière annoncés dans le dossier de candidature est notable.

Retrouvez toutes les actualités de l'Internet, de l'informatique, des sciences du jour

Lire aussi les actualités suivantes sur ce sujet :

  • Pas d'article sur ce sujet

Pensez aussi à vous référencer sur le réseau d'annuaires ENVEA

 


Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche