Journée Internationale de la Femme le point sur les femmes dans l'UE - 07 mars 2006 - 10:23

UE FEMME - Aperçu statistique de la vie des femmes et des hommes dans l'UE25 à l'occasion de la journée Internationale de la Femme le 8 mars 2006. En relation avec la Journée Internationale de la Femme du 8 mars 2006, Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes, présente un certain nombre de tableaux statistiques relatifs aux femmes dans l'UE, mettant en lumière les différences et les similarités par rapport aux hommes.

Dans l'UE25, les femmes vivent en moyenne six ans de plus que les hommes. Dans tous les États membres, les femmes ont une plus grande espérance de vie que les hommes. Dans l'UE25, la différence était d'environ six ans en 2004 (81,2 ans pour les femmes, comparé à 75,1 ans pour les hommes). La différence était la plus grande en Lituanie (77,7 ans comparé à 66,3 ans) et la plus faible à Malte (80,7 ans comparé à 76,7 ans). L'une des conséquences de cette espérance de vie plus longue est qu'en 2004, les femmes représentaient 59% des personnes âgées de 65 ans ou plus dans l'UE25. C'est en Lettonie (68%) que le pourcentage de femmes dans cette classe d'âge était le plus élevé et en Grèce et à Chypre (55% chacun) qu'il était le plus faible.


Journée Internationale de la Femme le point sur les femmes dans l'UE

En 2004, le taux de fécondité dans l'UE25 était de 1,50, l'Irlande (1,99) enregistrant le taux le plus élevé et la République tchèque (1,22) le taux le plus faible. En 2004, l'âge moyen des femmes à la naissance de leur premier enfant était plus élevé qu'en 1994 dans tous les États membres, l'âge moyen ayant augmenté d'environ un an et cinq mois au niveau de l'UE25. C'est en Estonie (24,6 ans), en Lettonie (24,7) et en Lituanie (24,8) que l'on observait les mères les plus jeunes au moment de la naissance de leur premier enfant et au Royaume-Uni (29,7) ainsi qu'en Espagne (29,2) les plus âgées, par rapport à une moyenne de 28,2 ans dans l'UE25.

55% des étudiants de l'enseignement supérieur dans l'UE25 sont des femmes : Dans l'UE25 en 2005, un plus grand nombre de femmes que d'hommes dans la tranche d'âge 20 à 24 ans avaient terminé au minimum le cycle supérieur de l'enseignement secondaire, soit 80% de femmes et 75% d'hommes. C'est le cas dans tous les États membres à l'exception de la République tchèque et du Royaume-Uni, où les pourcentages étaient très semblables. Le plus fort pourcentage de femmes ayant achevé au minimum le cycle supérieur de l'enseignement secondaire était observé en Slovénie (94%), et le plus faible à Malte (48%).

En 2003, 55% des étudiants de l'enseignement supérieur étaient des femmes dans l'UE25. Celles-ci représentaient plus de la moitié des étudiants de l'enseignement supérieur dans tous les États membres à l'exception de l'Allemagne et de Chypre, où les pourcentages étaient équivalents. Dans l'UE25, 37% des étudiants de l'enseignement supérieur en science, en mathématiques et en informatique, étaient des femmes. Seuls l'Italie et le Portugal comptaient pratiquement autant de femmes que d'hommes en science, en mathématiques et en informatique alors qu'aux Pays-Bas, moins d'un quart des étudiants dans ces domaines étaient des femmes. Dans tous les États membres, les femmes étaient plus nombreuses que les hommes en lettres et dans les disciplines artistiques, la proportion de femmes allant de 54% en Slovaquie à 80% en Lettonie, pour une moyenne de 66% dans l'UE25.

Environ un tiers des cadres dans l'UE25 sont des femmes : En janvier 2006, les femmes étaient plus susceptibles d'être au chômage que les hommes dans l'UE25, avec un taux de chômage de 9,6% contre 7,6% pour les hommes. Le taux de chômage des femmes variait de 3,8% en Irlande à 19,1% en Pologne. Ce n'est qu'en Estonie, en Irlande, en Lettonie, en Suède et au Royaume-Uni que la proportion de femmes au chômage était égale ou inférieure à celle des hommes. Le taux d'emploi, c'est-à-dire le pourcentage de la population en âge de travailler ayant un emploi était plus faible pour les femmes que pour les hommes dans tous les États membres : 56% pour les femmes et 71% pour les hommes dans l'UE25 au deuxième trimestre 2005. Le taux d'emploi des femmes variait de 34% à Malte à 71% au Danemark et en Suède. En moyenne, environ un tiers des femmes qui travaillent exerçaient un emploi à temps partiel, comparé à 7% des hommes. La part des femmes travaillant à temps partiel variait de moins de 5% en Slovaquie à plus de 75% aux Pays-Bas. Environ un tiers (32%) des cadres dans l'UE25 étaient des femmes: les plus forts pourcentages s'observant en Lettonie (44%), en Lituanie (43%) et en Estonie (38%), et les plus faibles à Chypre (14%), à Malte (15%) et au Danemark (23%). En 2004 dans l'UE25, l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes était de 15%, ce qui signifie que les femmes gagnaient 15% de moins que les hommes. L'écart était d'environ 5% à Malte, au Portugal et en Belgique, et de près de 25% à Chypre, en Estonie et en Slovaquie.

Les femmes travaillent un plus grand nombre d'heures que les hommes : Dans les États membres pour lesquels des données sont disponibles, le nombre total d'heures travaillées par jour - c'est-à-dire occupées à un travail rémunéré/aux études et à des tâches ménagères - est, en règle générale, plus élevé pour les femmes que pour les hommes: plus d'une heure de différence en Italie, Slovénie, Estonie, Lituanie, Espagne et Hongrie. Ce n'est qu'au Royaume-Uni et en Suède que le nombre d'heures travaillées par les femmes et les hommes est pratiquement égal. Les femmes travaillent le plus grand nombre d'heures en Lituanie et en Slovénie (environ 8 heures par jour) et le moins d'heures en Allemagne et en Belgique (environ 6 heures et demi par jour). Les femmes consacrent davantage de temps que les hommes aux travaux domestiques tandis que le contraire est vrai pour le travail rémunéré et les études. Les femmes et les hommes consacrent pratiquement autant de temps aux repas et aux soins personnels, le nombre d'heures variant de deux à trois heures par jour selon les États membres. Dans les États membres pour lesquels des données sont disponibles, les femmes disposent de moins de temps libre que les hommes. La différence varie de 20 minutes en Suède à 1h05 en Slovénie. C'est en Finlande (5h30) et en Allemagne (5h24) que les femmes ont le plus de temps libre et en Lituanie (3h49) qu'elles en ont le moins. Les principales tâches ménagères exécutées par les femmes sont la préparation des repas ainsi que le ménage et d'autres travaux d'entretien. En règle générale, les hommes consacrent une plus grande part de leur temps au jardinage, à faire les courses et s'occuper des services, ainsi qu'aux travaux de construction et de réparation.

Lire aussi sur ce sujet :

  • Pas d'article sur ce sujet
Retrouvez toutes les actualités scientifiques, informatiques, de la recherche , ..., tous les jours !

Retrouvez toutes les actualités du mois en cours

Pensez aussi à vous référencer sur le réseau d'annuaires ENVEA

 


Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche