P2P saisie des serveurs Razorback en Belgique - 26 février 2006 -11:20

PEER-TO-PEER (P2P) - Saisie des plus importants serveurs peer-to-peer (P2P) du monde en Belgique. Selon la Belgian Anti-Piracy Foundation (BaF), le 22 février dernier à Zaventem, la police fédérale de Bruxelles a effectué une saisie sur les plus importants serveurs peer-to-peer (P2P). Les serveurs « Razorback », ainsi nommés, sont responsables d'un tiers de l'ensemble des téléchargements sur le réseau « eDonkey », utilisé principalement pour l'échange de fichiers illégaux.

La police fédérale de Bruxelles (belgique) est parvenue, le 23 février, à mettre la main sur les plus importants serveurs peer-to-peer (P2P) du monde. Le gestionnaire de ces serveurs « Razorback » a été emmené pour subir un interrogatoire. Le propriétaire suisse a également été arrêté.


P2P saisie des serveurs Razorback en Belgique

Fin 2004 MPA (Motion Picture Association) et la BAF, Belgian Anti-piracy Federation, ont apporté leur contributions et rassemblé des preuves afin de préparer et renforcer le dossier. Etant donné que le propriétaire des serveurs est domicilié en Suisse, MPA a dû porter plainte la-bas. La police suisse avait lancé une enquête l'année dernière à l'encontre du propriétaire de ces serveurs. Compte tenu du fait que les serveurs étaient établis à Zaventem, les autorités belges étaient également impliquées. C'est la raison pour laquelle le parquet de Bruxelles a mandaté la FCCU (Federal Computer Crime Unit) de la police fédérale pour mettre la main sur les serveurs en question.

Les deux célèbres serveurs Razorback comptaient chacun jusqu'à plus d'un million d'utilisateurs en simultané et donnaient accès à plus de 140 millions de fichiers illégaux parmi lesquels des films, des séries télévisées, de la musique, des jeux et des logiciels.

Razorback fonctionne comme une sorte d'annuaire téléphonique. Les serveurs répertorient tous les fichiers présents sur les PC des personnes qui s'y connectent, même brièvement. Cela signifie qu'ils sont en mesure de localiser tous les fichiers, ou parties de ceux-ci. Dès lors, si quelqu'un souhaite télécharger un fichier bien déterminé, le serveur le renvoie, et le connecte, aux ordinateurs des autres utilisateurs qui mettent ce fichier à disposition.

Pour se connecter à Razorback, il faut disposer d'un logiciel tel que « eMule ».

Razorback est responsable d'un tiers des téléchargements sur le réseau « eDonkey », un réseau peer-to-peer créé en septembre 2000 et qui, dès les premiers instants, s'est différencié des autres réseaux peer-to-peer. Ce réseau permet essentiellement de retrouver tous les grands fichiers illégaux tels que l'intégralité de séries télévisées, des films, des jeux, des logiciels et des albums de musique.

Les propriétaires de tels serveurs se rendent complices de la diffusion illégale d'œuvres protégées par les droits d'auteur. Ils incitent en effet à commettre de telles infractions et en fournissent les moyens. Le propriétaire des serveurs ‘Razorback' bénéficiait également d'un gros avantage financier en vendant des espaces publicitaires et en incitant les utilisateurs à verser des « dons ».

Juste après la mise hors ligne des serveurs Razorback, on a estimé à plus de 500.000 le nombre d'utilisateurs qui ont immédiatement cessé de faire usage du réseau eDonkey.

Toujours selon cette association, récemment un pirate a été contraint de vendre son appartement pour payer des dommages et intérêts. Un habitant de Rocourt, en région liégeoise, a dû vendre deux appartements pour pouvoir payer les dommages et intérêts auxquels le tribunal l'avait condamné pour faits de piratage. L'homme faisait partie d'un trio qui a été condamné à payer un total de 83.468 € de dommages et intérêts. Le jugement a été confirmé en appel. Le pirate exploitait une vidéothèque et faisait déjà l'objet d'un dossier à la BaF depuis 1998. Il travaillait avec son frère, qui copiait des CD et des DVD à son domicile, et une troisième personne, qui préparait les commandes et les expédiait par la poste.

La procédure judiciaire contre l'homme et ses comparses a débuté en 2001. Au total, plus de 3000 pièces ont été saisies, dont des modchips, des jeux pour PlayStation, des jeux et des logiciels pour PC ainsi qu'un certain nombre de films et de CD musicaux. Outre les dommages et intérêts dus à la BaF, le trio a également été condamné à verser 19.284,60 € de dommages et intérêts aux autres parties civiles (Ifpi Belgium, Sabam et Microsoft).

Pour la Belgian Anti-Piracy Foundation (BaF) « En dépit des lourdes peines qui menacent les pirates, de nombreuses personnes pensent qu'il est possible de « pirater » des jeux, des films et de la musique en toute impunité. L'idée que le risque de se faire prendre est pratiquement nul et que les amendes ne sont pas importantes est toujours bien vivace. Tous ceux qui copient quelques jeux dans une mansarde pensent à tort que cela n'ira pas jusque-là. Mais la BaF donne activement suite aux indications qu'elle reçoit et passe même au crible les annonces publiées sur Internet ou dans les journaux, à la recherche d'offres de copies de logiciels ou de propositions de modification de console. Et que les choses soient bien claires : donner ou échanger des copies illégales de logiciels est également un délit. »

La Belgian Anti-Piracy Foundation (BaF) est une association sans but lucratif qui s'occupe de lutter contre la piraterie de films et de jeux vidéo en Belgique. Nous représentons différents ayants droit du secteur de l'audiovisuel (vous trouverez une liste complète des membres dans la partie concernée) et sommes également ouverts à élargir notre base dans cette direction.

Pour cette association belge « Nous sommes donc toujours disposés à communiquer et à collaborer avec tous ceux qui subissent un préjudice du fait de la piraterie, avec ceux qui désirent se joindre à notre organisation ou qui souhaitent simplement s'informer au sujet de la problématique. A une époque où la copie illégale et le téléchargement illicite sont devenus si rapide et si simple, nous sommes convaincus qu'il est indispensable qu'une organisation attire l'attention du public sur le caractère illégal de ces activités, ainsi que sur le préjudice porté aux producteurs, réalisateurs et distributeurs locaux (n'oublions pas non plus les pertes économiques subies par l'Etat belge). C'est pourquoi la BaF collabore étroitement avec les services policiers et judiciaires du pays pour assurer un bon suivi des dossiers de piraterie et ainsi faire disparaître autant que possible la copie illégale de notre monde. »

Lire aussi sur ce sujet :

  • Pas d'article sur ce sujet
Retrouvez toutes les actualités scientifiques, informatiques, de la recherche , ..., tous les jours !

Retrouvez toutes les actualités du mois en cours

Pensez aussi à vous référencer sur le réseau d'annuaires ENVEA

 


Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche