Elections à Haïti avec Renè Préval peut-être en tête - 09 février 2006 - 08:14

Elections à Haïti avec les premiers résultats provisoires des votes et René Préval peut-être en tête. Hier, à Haïti à débuté le comptage électronique des votes des élections présidentielle et parlementaires du 07 février dernier. Selon des résultats provisoires, l'ex-président René Préval arriverait en tête dans plusieurs centres de vote de Port-au-Prince. Il obtiendrait même 93 % des votes dans un centre de vote du bidonville de Cité Soleil, et 70 % des votes dans la banlieue aisée de Pétion-Ville. Indiquant que le décompte des votes prendrait au moins trois jours, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a lancé à tous les Haïtiens un appel au calme et à la patience.

Un porte-parole de l'ancien président d'Haïti René Préval affirmait dès mercredi que les premiers résultats de l'élection présidentielle plaçaient son candidat en tête des suffrages. Les premiers résultats officiels ne sont pas attendus avant ce jour, selon Jacques Bernard, directeur général de la Commission électorale de Haïti.


Elections à Haïti avec Renè Préval peut-être en tête

De son côté, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unis, M. Kofi Annan, a déclaré au sujet des élections en Haïti que la population haïtienne a voté en grand nombre aux élections présidentielle et parlementaires du 7 février. Il a dis vouloir « féliciter tous les Haïtiens qui ont participé au vote et démontré ainsi leur volonté d'exercer leur droit démocratique à choisir leurs futurs dirigeants. »

Il a ajouté qu'il était « heureux de constater que, par rapport aux élections précédentes, la journée du 07 février a été remarquablement dénuée de violence. Je rends hommage à la population haïtienne pour sa détermination à restaurer la démocratie en Haïti. J'appelle toutes les parties à respecter les résultats officiels du scrutin qui seront annoncés par le Conseil électoral provisoire. »

Pour Kofi Annan il est essentiel qu'au moment « où les nouvelles autorités assumeront leurs responsabilités, tous les partenaires politiques et les représentants de la société civile se rassemblent dans un esprit de réconciliation nationale et de dialogue afin de construire des institutions démocratiques solides et un système gouvernemental inclusif. »

Il a conclut son discours par « C'est un pas en avant important qui a été accompli. La communauté internationale continuera d'appuyer les efforts du peuple haïtien sur la voie de la stabilité, de la normalisation et du développement. »

Rappelons qu'à ll'issue des élections présidentielles et parlementaires de 2000, le Président Aristide et son parti Fanmi Lavalas se sont déclarés vainqueurs alors que le taux de participation n'avait guère dépassé 10 %. L'opposition ainsi que les membres de la communauté internationale ont contesté les résultats et accusé le Gouvernement de manipulation. Le dialogue engagé ultérieurement entre le Gouvernement et l'opposition n'a pas abouti. L'opposition était de plus en plus réprimée par les éléments politisés de la Police nationale haïtienne et par des groupes armés irréguliers partisans du Gouvernement. À la fin de 2003, un nouveau mouvement d'opposition uni comprenant les partis politiques, les acteurs de la société civile ainsi que le secteur privé appelait à la démission du Président.

Par sa résolution 1608 du 22 juin 2005, le Conseil de sécurité a prorogé le mandat de la MINUSTAH jusqu'au 15 février 2006, et accueilli favorablement les propositions du Secrétaire général en ce qui concerne un renforcement temporaire de la mission afin de faciliter la transition politique dans le pays.

Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte, le Conseil a approuvé une augmentation temporaire, durant la période électorale et la période de transition politique qui suivra, des effectifs actuels de la police civile de la Mission consistant en 275 personnes, et des effectifs militaires actuellement autorisés, consistant en 750 soldats, afin de créer une force de réaction rapide en Haïti qui assurera une sécurité accrue, en particulier à Port-au-Prince et alentour. [Les élections locales sont prévues pour le 9 octobre, et le premier tour des élections présidentielle et parlementaires pour le 13 novembre].

Le Conseil a également décidé qu'à titre temporaire, la MINUSTAH comportera un contingent d'un maximum de 7 500 militaires de tous les grades et d'un maximum de 1 897 policiers civils. Il a prié le Secrétaire général d'élaborer, en temps voulu, une stratégie de diminution progressive des forces pour la période postélectorale, en fonction de la situation sur le terrain.

En outre, le Conseil a demandé au Secrétaire général de l'informer du plan général destiné à permettre le succès de la tenue des élections en Haïti, en particulier l'inscription des électeurs, la sécurité, la logistique, l'instruction civique, l'observation et les données budgétaires détaillées. Il a demandé instamment aux autorités haïtiennes d'augmenter et d'accélérer les efforts visant à préparer les élections et à assurer leur bon déroulement, et a appelé la communauté des donateurs à fournir les ressources nécessaires pour soutenir le processus électoral.

Lire aussi sur ce sujet :

  • Pas d'article sur ce sujet
Retrouvez toutes les actualités scientifiques, informatiques, de la recherche , ..., tous les jours !

Retrouvez toutes les actualités du mois en cours

Pensez aussi à vous référencer sur le réseau d'annuaires ENVEA

 


Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nos Partenaires | Liens divers sur Internet | Jeux vidéos


  Communiqués de presse Vous souhaitez nous communiquer vos actualités, nouveaux produits, manifestations,..., en matière d’informatique, de matériels high-tech, d'avancées scientifiques, …, envoyez-nous vos communiqués de presse.

Publicité


Nos flux RSS Vous souhaitez intégrer nos flux sur votre site Internet pour apporter des actualités à vos visiteurs, alors n'hésitez plus...

Tous nos flux RSS ici !


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche